CONSEILS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU NUMÉRIQUE AUX RETRAITES

Publié le 10/10/2016 à 12H37
Nous vivons dans un monde de plus en plus connecté et les retraités ne peuvent y échapper.

De nombreux services et administrations (banques, sécurité sociale, mutuelles etc) ne communiquent plus par papier et adoptent le tout-internet. Certains d’entre nous ont dû, dès cette année déclarer leurs revenus par internet et ce sera le cas pour tous en 2019.
La révolution numérique est un défi majeur pour tous. Et notamment pour les personnes âgées, isolées ou en situation de handicap.
En effet, l’accès au numérique permet la découverte et la formation à de nouveaux produits et le développement de moyens de communication dans tous les domaines de la vie, et notamment les loisirs ou la culture.
Outre les zones blanches (sans couverture numérique), quelques obstacles subsistent. Le  premier est la complexité des ordinateurs pour 44% des seniors. Second frein : les seniors ne sont pas convaincus que les services d’internet puissent répondre à leurs besoins quotidiens (30%). La troisième réticence est liée à la sécurité des transactions et à la protection des données personnelles (14%). Dernier point, non négligeable : 12% des seniors sont arrêtés par le coût d’acquisition de ce type de technologie.

LA TABLETTE TACTILE : LA SOLUTION ?
Le développement des tablettes tactiles plus adaptées, plus ergonomiques et plus simples d’installation et d’utilisation, peut correspondre aux besoins et à la problématique des seniors et apporter une réponse. Depuis octobre 2015, La Poste propose, dans trente-deux bureaux de Loire-Atlantique et de Vendée, « Ardoiz », une tablette numérique tactile adaptée aux personnes âgées. Elle en assure l’installation, et les facteurs aident les acquéreurs à faire leurs premiers pas sur le net.

DES AIDES POSSIBLES
Si vous vous lancez ou si vous êtes déjà branchés, le site netpublic (http://www.netpublic.fr) vous permet de trouver des réponses à vos questions. Vous y trouverez notamment les adresses des espaces publics numériques (EPN), il y en a certainement un près de chez vous, qui proposent gratuitement des accès à internet, ainsi qu’un accompagnement qualifié pour favoriser l’appropriation des technologies et des usages d’internet fixe et mobile. Ces EPN organisent des ateliers et des parcours d’initiation accessibles à l’ensemble des citoyens, dont certains sont orientés «  seniors ».

POUR VOTRE SECURITE
Les dangers sont nombreux, avec des écueils, et même des pirates. Mais cela ne doit pas vous bloquer. Des conseils : installez de bonnes protections contre les virus, les mouchards et autres nuisances. Pour vos mots de passe, évitez d’utiliser des informations personnelles (nom à l’endroit ou à l’envers, date de naissance…), des séquences de chiffres et de lettres répétées ou se suivant, des abréviations communes (CQFD,RSVP…) et changez les régulièrement. Comme pour le téléphone, ne répondez pas à un site que vous ne connaissez pas. Une banque ne vous  demandera jamais de lui communiquer vos données ou votre code. En cas de doute, appelez votre agence avant de répondre.
Et après cela, quel plaisir de pouvoir communiquer complètement (son et image) avec sa famille parfois un peu éloignée géographiquement. Ou encore celui de pouvoir commander le livre ou le produit qu’on ne trouve pas chez ses fournisseurs habituels !