L'Union Départementale des Deux Sèvres a lancé sa campagne des élections TPE lors de son Comité Départemental du 21 juin 2016

Publié le 06/07/2016 à 12H00
La CFDT à la conquête des TPE Petites entreprises ne doit pas rimer avec petits droits ! Ça, c'est la lettre. L'esprit, lui, serait plus à l'offensive. La CFDT a lancé son plan de campagne nationale en vue des élections professionnelles pour les salariés de TPE (*), de particuliers employeurs ou les assistantes maternelles, qui se dérouleront du 28 novembre au 12 décembre par internet (ou jusqu'au 16 décembre par correspondance), avec comme enjeu une représentativité accrue, pour ne pas dire majoritaire, dans ces structures réputées en souffrance syndicale.

Commissions paritaires et prud'hommes

« Ce scrutin (le 2e après celui de 2012 qui avait principalement servi à mesurer la représentativité des organisations) servira également de base à la désignation des conseillers prud'homaux salariés ainsi qu'à la répartition des sièges au sein des futures commissions paritaires régionales interprofessionnelles », souligne Sophie Gilbert, secrétaire de l'Union départementale 79, à l'issue de la présentation de la campagne aux adhérents, dernièrement, au centre routier de La Crèche. « En région Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes, nous présentons une liste de 10 candidats dont 2 sont Deux-Sévriens », poursuit-elle.
Objectif, faire mieux qu'en 2012 où le syndicat avait pointé à la troisième place derrière la CGT et FO au niveau du Poitou-Charentes. « Nous visons la première place, avance Sophie Gilbert. Déjà, au niveau régional, nous sommes désormais 2e au niveau des Agences régionales de santé et premiers à Pôle emploi ».

Campagne de terrain

D'où le lancement des grandes manœuvres de communication à destination des salariés concernés. « Dans les Deux-Sèvres, où les TPE représentent 70 % du tissu économique, pointe Sophie Gilbert, nous allons entamer une tournée à la rencontre des salariés sur leur lieu de travail avec comme objectifs de leur apporter une culture syndicale et de leur donner une autre image des syndicats. » Et, bien sûr, les convaincre de voter CFDT « en leur expliquant en quoi nous sommes différents des autres et ce que nous pouvons leur apporter ». Tournée qui fera étape dans les principales villes du département (Thouars, Parthenay, Bressuire, Niort et Melle) et qui s'achèvera avec la clôture du scrutin. Enfin, à partir du 1er septembre, l'Union départementale disposera d'un local aux Pyramides du centre routier de La Crèche « avec des horaires adaptés aux salariés », véritable plaque tournante implantée au carrefour des zones d'activités de Chauray et Saint-Maixent.

nr.niort@nrco.fr

(*) Très petites entreprises (moins de 11 salariés).