La CFDT détrône la CGT dans le département

Publié le 12/05/2017 à 13H45
La CFDT est devenue la première organisation syndicale auprès des salariés du privé. Le fruit de sa stratégie réformiste, selon Sophie Gilbert.

C'est une petite révolution dans le paysage syndical national et local. La CFDT des Deux-Sèvres est devenue la première organisation syndicale dans le secteur privé suite à la publication – le 31 mars dernier – de la mesure de la représentativité des organisations syndicales (1). « Tout le travail effectué par les militants a porté ses fruits », estime Sophie Gilbert, secrétaire de l'union départementale CFDT 79, qui savoure cette victoire. Dans le département, le syndicat culmine à 32,87 % des voix, détrônant ainsi la CGT qui obtient 22,29 %, FO se positionnant troisième avec 14,99 %. « Nous sommes également la première organisation en nombre d'adhérents, au nombre de 4.500 », revendique Sophie Gilbert. Cette première place se traduira par un nombre de postes plus important aux prud'hommes – la CFDT détient désormais 10 sièges sur 23 à Niort, 10 sur 19 à Thouars – comme dans d'autres organismes de protection sociale.

" Syndicalisme réformiste "

Pour la secrétaire départementale, élue depuis 2009, cette performance s'explique par la stratégie menée par son syndicat : « Le paysage est en train de changer. Le syndicalisme réformiste paie plus que le syndicale d'opposition, appuie Sophie Gilbert. Pour autant, s'il faut descendre dans la rue, on le fera ». Comme la CFDT le fit une première fois contre la loi El Khomry, avant de soutenir le projet « une fois certains de nos propositions intégrées ». Jacques Bécault (CFDT-Transport) embraye et prévient : « S'il n'y a plus de dialogue social et des ordonnances, attention… ». Le syndicat veut aussi mettre en avant son « engagement », en appelant ouvertement à voter « contre le Front national, pour Emmanuel Macron ». La CFDT des Deux-Sèvres, qui fêtait son demi-siècle en 2014, s'est développée sur le terreau métallo du Bocage. En pionnier, ses équipes ont mis en place dès 1983 à Bressuire le premier comité local de l'emploi (futur comité de bassin d'emploi, CBE), en 2003, après la faillite du groupe Grimaud, la cellule de reclassement du bassin d'emploi de Bressuire. La CFDT veut encore conquérir d'autres territoires. Dans la fonction publique territoriale, par exemple, où elle talonne la CGT, et dans l'hospitalière, où elle partage les premiers postes avec Force ouvrière.

BUD UD 79 Représentativité

 


(1) Celle-ci est calculée en fonction de l'audience électorale des syndicats lors des élections professionnelles dans les entreprises d'au moins 11 salariés, les très petites entreprises et dans les chambres d'agriculture.